Accueil > Les Actus de la MTE > Audits Énergétique des bâtiments : quel bilan, un an plus tard ?

Audits Énergétique des bâtiments : quel bilan, un an plus tard ?

audit-energetique

Un peu plus d’un an après la mise en oeuvre de la nouvelle réglementation énergétique des bâtiments de la Principauté , nous souhaitons revenir sur les différentes étapes qui ont été amorcées.

 

Pour rappel, cette nouvelle réglementation prévoit que, dès 2022, tout bâtiment monégasque construit entre 1930 et 1990 devra réaliser un audit énergétique obligatoire dans le but d’améliorer son efficacité énergétique existante et de diminuer ses émissions de GES. Pour inciter les copropriétés à agir le plus rapidement possible, la mise en place d’une subvention allouée par le Gouvernement s’ajoute à cette mesure. Pouvant couvrir jusqu’à 75% du coût de l’audit, cette subvention sera dégressive dans le temps, ce qui permettra aux acteurs d’anticiper l’obligation légale de l’audit, prévue pour 2022.

 

Depuis le printemps 2019, quelques précurseurs ont déjà réalisé leur audit et bénéficient du système de subvention. De nombreux autres sont en cours: on estime qu’une trentaine de dossiers de demande ont été déposés pour entamer les démarches.

 

Dans le cadre de ces premiers audits énergétiques, des questionnaires ont été ou sont actuellement envoyés aux résidents des bâtiments audités afin de collecter des informations concernant le confort énergétique du bâtiment. A partir des données recueillies, ainsi que d’autres données techniques du bâtiment, le Bureau d’Etude va ensuite réaliser le diagnostic énergétique et préconiser des pistes d’amélioration pertinentes chiffrées, pour chaque bâtiment.

 

Ces recommandations seront définies sous forme d’un plan d’actions et répondront généralement à une logique de court terme vers le plus long terme :

  • Quelles sont les actions à mener en priorité ?
  • Pour quel investissement ?
  • Quel est le temps de retour sur investissement attendu ?
  • Quels sont les gains en CO² ?

Il s’agit de définir l’investissement demandé et le retour sur investissement attendu, ainsi que les mesures qui pourront avoir un impact environnemental significatif à court terme.

 

L’objectif est bien entendu qu’à la suite de l’audit énergétique, les recommandations soient mises en place en démarrant par des actions bien souvent simples et concrètes comme, par exemple, le remplacement des systèmes d’éclairage existants par la mise en place de LEDs dans les parties communes. Ce type de travaux est généralement remboursé en moins de 5 ans par les économies d’énergie, et donc d’argent, qu’ils engendrent.

Monaco Energie Renouvelables (M.E.R.) : 5 nouveaux parcs photovoltaïques

22 novembre 2021 L'Environnement

En 2017, pour accompagner la transition de la Principauté vers son autonomie énergétique à l’horizon 2025, le Gouvernement Princier et la SMEG* ont... Lire la suite[+]

[MTE inside] - Focus sur les Énergéticiens du bâtiment !

18 novembre 2021

La Mission pour la Transition Énergétique est constituée d’une équipe polyvalente réunie autour d’un objectif commun: la tenue des objectifs climat... Lire la suite[+]

Bouton Coach Carbone
Rejoignez-nous sur Facebook Rejoignez-nous sur Instagram
Mission pour la Transition Énergétique

18 Allée Lazare Sauvaigo
98000 MONACO

Téléphone : (+377) 98 98 47 59
http://transition-energetique.gouv.mc/Les-Actus-de-la-MTE/Audits-Energetique-des-batiments-quel-bilan-un-an-plus-tard