Accueil > Les Actus de la MTE > Ménage de printemps : quels éco-gestes adopter facilement ?

Ménage de printemps : quels éco-gestes adopter facilement ?

Ecogestes printemps

A chaque saison, afin de vous accompagner dans votre démarche de transition énergétique, la Mission pour la Transition Énergétique vous propose un éco-geste simple, à adopter dans votre quotidien. Que ce soit à la maison, au travail, à l'école, en faisant ses courses ou son marché, dans ses déplacements, en faisant son jardin ou encore en vacances, les éco-gestes s'appliquent à tous les niveaux de notre quotidien.

 

Le printemps arrive ! C’est l’occasion pour la majorité d’entre nous de s’attaquer au fameux ménage éponyme! Parce que transition énergétique et rangement vont souvent de pair, voici quelques gestes simples, rapides et écoresponsables pour faire rimer sentiment du travail accompli et utilité pour la planète.

 

     I.        Bien s’équiper

 

Si les bons outils font les bons ouvriers, grand ménage est encore synonyme d’utilisation de produits d’entretien coûteux, chimiques et néfastes pour l’environnement et votre santé. Selon l’Ademe , « 50% des phosphates rejetés dans les eaux françaises proviennent des produits d’entretien »

Ce printemps, prenez la tangente en vous tournant vers des produits écologiques. Adoptez le réflexe de lire systématiquement les étiquettes pour éviter les composants dangereux. Tournez-vous vers les labels Ecolabel Européen, label écologique français ou encore NF Environnement. Ceux-ci vous assurent d’acheter des produits performants (car testés) et respectueux de la planète, de leur fabrication à leur utilisation !

Si les produits sous forme solide sont une autre option, nous ne pouvons que vous conseiller de vous tourner vers des produits 100% naturels et polyvalents : citron, vinaigre, savon de Marseille, terre de Sommières et bicarbonate de soude sont depuis la nuit des temps de précieux alliés contre la saleté.

Pour plus de recettes sans produits chimiques de synthèse, n’hésitez pas à vous rendre sur ce guide, recommandé par l’ADEME !

 

   II.        Chasser la poussière

 

La poussière peut représenter un vrai fléau énergivore, affectant par la même occasion la qualité de l’air que vous respirez.

Une ampoule sans poussière génère 40% de flux lumineux supplémentaire (Source : Agglo-Royan ). Un radiateur empoussiéré alourdit grandement la facture en le rendant moins efficace (sans parler des possibles odeurs de brûlé). En bref, laisser s’accumuler de la poussière sur n’importe quel appareil bride ses performances, limite votre confort, favorise la prolifération d’acariens, et gaspille de l’énergie comme de l’argent.

Notre conseil : inutile d’utiliser des produits chimiques pour vous débarrasser de la poussière, un chiffon légèrement humide fera très bien l’affaire ! En outre, l’hiver, garder son appartement à une température moyenne de 19° et à une humidité comprise entre 40 et 60° limite largement la multiplication d’acariens, qui raffolent de chaleur et d’humidité.

 

 III.        Concernant votre garde-robe

 

En Principauté de Monaco, 12% des déchets incinérés sont textiles.

 

L’industrie de la mode génère 21 fois plus de gaz à effet de serre que l’ensemble des vols internationaux et du transport maritime combinés.

Par ailleurs, 20 % de la pollution industrielle de l’eau dans le monde est attribuable à la teinture et au traitement des textiles.

Le ménage de printemps est l’occasion parfaite de vous séparer des vêtements dont vous ne voulez plus sans passer par la case poubelle. La revente - en passant par des sites spécialisés comme Vinted -, le don à des œuvres caritatives et le don pour recyclage (à la SMA ou dans les conteneurs apposés du label Eco TLC, à Beausoleil et Saint-Vincent de Paul notamment ) sont trois solutions simples, pratiques et utiles.

 

En outre, la plateforme collaborative Geev (disponible en application smartphone) est spécialisée dans le don d’objets et de produits alimentaires entre particuliers. Forte de 1,5 million d’inscrits, elle a pour piliers une dynamique vertueuse: à chaque don, l’utilisateur de Geev reçoit un «crédit» pour acquérir à son tour des objets. Un système qui assure un flux constant d’objets à donner !

 

Notre petit conseil : essayez également d’acheter moins, mais mieux. Favoriser la qualité à la quantité devient un geste écologique et citoyen, à l’heure où le textile est la deuxième industrie la plus polluante au monde. (Source : Ellen MacArthur Foundation )

 

Afin de vous aider dans votre démarche d’offrir une seconde vie à vos vêtements, la Mission pour la Transition Énergétique a créé cette carte des différents points de collecte disponibles en Principauté et dans les communes limitrophes. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous en faire part en écrivant à transition-energetique@gouv.mc

 

Carte des points de collecte - vêtements jouets linge de maison (1,43 Mo)

 

 IV.        Pensez recyclage

 

En 2019, le monde a consommé 100,6 milliards de tonnes de matières premières. Cette quantité a quadruplé depuis 1970, bien plus vite que la population, qui a elle doublé.

Seules 8,6% de ces matières premières sont recyclées.  (Source : The Guardian )

 

Tout mouvement global commence par la modification de ses habitudes personnelles. Il est donc essentiel de non seulement réparer, donner, réutiliser ou composter avant de racheter, mais de savoir le cas échéant où et comment jeter.

 

En Principauté, une cinquantaine de « points d’apport personnel » sont présents, pour trier dans des conteneurs verts pour le verre, jaunes pour le papier et plastique.

 

Concernant les appareils électriques et électroniques, la règle est simple : tous peuvent être recyclés, de la plus petite clé USB au plus gros réfrigérateur. Les câbles et connectiques utilisés avec ces appareils sont aussi recyclables. Qu’ils fonctionnent sur piles, secteur ou batteries et quel que soient leurs états, vous pouvez les déposer dans les points de collecte prévus à cet effet. Ayez à l’esprit que le plastique de votre ancien aspirateur peut être intégré dans la fabrication d’une nouvelle cafetière !

 

Plusieurs solutions :

- Les apporter dans des magasins spécialisés (type FNAC), reprenant gratuitement ces appareils pour les recycler via un organisme tiers.

- Faire appel à la SMA qui propose un service d’enlèvement d’encombrants dans les parties privatives.

- Donner à des associations : nombre d’entre elles participent à la collecte et au traitement des déchets électroniques. Il peut s’agir d’Emmaüs, d’Envie, d'associations locales ou de boutiques de ressourceries et recycleries.

- La revente : sur des sites d’annonces comme Leboncoin, Ebay ou Facebook Marketplace pour les appareils toujours en état de fonctionnement

 

Viennent enfin les déchets dangereux (ampoules, néons, piles et batteries). Les matériaux lourds qu’ils contiennent sont néfastes pour la santé et l’environnement. Selon l'Institut Bruxelles Environnement, le mercure d'une pile bouton usagée peut contaminer 400 litres d'eau pendant 50 ans.

Bonne nouvelle néanmoins : la technologie a fait suffisamment de progrès pour recycler facilement ce type de produits, en récupérant l’ensemble des matériaux à risque lors du traitement. Faut-il encore les jeter au bon endroit !

 

Vous trouverez dans cet article une liste des commerçants de Monaco proposant des containers spécialisés pour ces collectes.

 

Pour plus d’informations sur le tri sélectif en Principauté : Le Guide du tri sélectif

 

Entre équipement, poussière, vêtements et recyclage, la portée écologique et énergétique du ménage de printemps peut aller bien au delà du simple rangement.

Pourquoi ne pas tenter, ou poursuivre, l’expérience dès cette année ?

Les alternatives au plastique à usage unique : une priorité en Principauté

07 avril 2020

Le plastique à usage unique, jetable, est un véritable fléau, pour l’environnement comme pour la santé.Bonne nouvelle cependant : des alternatives... Lire la suite[+]

100ème signataire professionnel pour le Pacte National pour la Transition Énergétique !

07 avril 2020

Le cap du 100ème signataire professionnel est officiellement franchi pour le Pacte National pour la Transition Énergétique !C’est la Force Publique... Lire la suite[+]

En apprendre plus sur le Pacte National de la Transition Énergétique Lien vers le léléservice pour adhérer au pacte national de la Transition Énergétique
Facebook Transition Énergétique Evaluez vos émissions de gaz à effet de serre avec la calculatrice-ges.mc
Mission pour la Transition Énergétique

18 Allée Lazare Sauvaigo
98000 MONACO

Téléphone : (+377) 98 98 47 59
http://transition-energetique.gouv.mc/Les-Actus-de-la-MTE/Menage-de-printemps-quels-eco-gestes-adopter-facilement