Accueil > Les énergies renouvelables à Monaco > La Thalassothermie en Principauté

Thalassothermie : l’or bleu de la Principauté

La nouvelle réglementation énergétique de la Principauté, entrée en vigueur le 1er janvier 2019, interdit l’utilisation du fioul pour la production de chaleur et d’eau chaude sanitaire, à compter du 1er janvier 2022.

Pour accompagner la transition énergétique des immeubles fonctionnant encore au fioul, le Gouvernement Princier a décidé de déployer deux boucles thalassothermiques dans les quartiers de la Condamine et du Larvotto. Ces dernières permettront d’équiper les immeubles concernés avec des pompes à chaleur (*) qui produiront, avec une consommation électrique particulièrement faible, climatisation, eau chaude sanitaire et chaleur.

Dans ce cadre, la Mission pour la Transition Énergétique a fait publier, en septembre dernier, un avis d’appel public à la concurrence destiné à choisir le concessionnaire qui assurera la construction et l’exploitation de ces réseaux pendant 30 ans.

Après examen des dossiers, le Gouvernement Princier a agréé 3 candidats disposant de références dans les réseaux de chaleur et de froid : Coriance, Idex et un groupement associant les Sociétés SMEG, Soget et MES. Les candidats retenus devront faire une offre d’ici la fin du mois de mars prochain. 

Pour mémoire, le savoir-faire monégasque en matière de pompes à chaleur remonte aux années 1960. La Principauté est en effet l’un des premiers pays à développer ce type d’énergie renouvelable sur son littoral, avec l’installation de sa première pompe à chaleur sur eau de mer au Stade nautique Rainier III en 1963, pour chauffer l’eau de la piscine.

On dénombre aujourd’hui plus de 80 pompes à chaleur sur eau de mer sur tout le territoire monégasque. Parmi les plus emblématiques : celles du Grimaldi Forum, du Musée océanographique, de l’Auditorium Rainier III ou encore des établissements de la SBM.

Ces deux nouvelles boucles thalassothermiques permettront à un grand nombre de bâtiments de bénéficier de cette énergie « propre ».

Cette alternative écologique sera particulièrement utile pour les bâtiments actuellement chauffés au fioul ou climatisés : elle induira en effet des réductions de leurs émissions de gaz à effet de serre de l’ordre de 80%.

Pour partager cet ambitieux projet avec la communauté monégasque, la Mission pour la Transition Énergétique a fait réaliser un film pédagogique, prochainement disponible sur transition-energetique.gouv.mc et sur Monaco Info. Stay tuned!

 

* : la technologie des pompes à chaleur capte les calories présentes naturellement dans l'environnement (notamment l’eau de mer) qu’elle utilise pour chauffer ou refroidir des bâtiments et/ou produire de l'eau chaude sanitaire

En apprendre plus sur le Pacte National de la Transition Énergétique Lien vers le léléservice pour adhérer au pacte national de la Transition Énergétique
Facebook Transition Énergétique Evaluez vos émissions de gaz à effet de serre avec la calculatrice-ges.mc
Mission pour la Transition Énergétique

18 Allée Lazare Sauvaigo
98000 MONACO

Téléphone : (+377) 98 98 47 59
http://transition-energetique.gouv.mc/Les-energies-renouvelables-a-Monaco/La-Thalassothermie-en-Principaute